Amour fou

Jeudi 20 février 2020, sur Arte, sera diffusé Amour fou, l’adaptation de mon roman «  Tout pour plaire ». Pour l’occasion j’ai décidé de vous livrer quelques anecdotes sur la série et le roman !

[EDIT] “Amour fou” a été triplement primé au Festival des créations audiovisuelles de Luchon :

  • Pyrénées d’or de la meilleure série
  • Prix du meilleur scénario
  • Prix de la meilleure interprétation féminine pour Clotilde Hesme.

1- L’œuf ou la poule ?

Pour commencer, la série est l’adaptation de sa propre novélisation.

(Logiquement, après cette phrase, votre cerveau a commencé à fondre).

À l’origine, Tout pour plaire était un projet de série. L’idée (initiale) m’a paru tellement chouette, que j’ai trouvé matière à en faire un roman. Mon éditeur étant du même avis, j’ai donc novélisé mon propre projet de série.

2- La série est un condensé du roman

Si les personnes qui ont lu le roman savent que c’est un pavé, elles ignorent cependant que c’était aussi le cas de la série. À l’origine, nous étions partis sur un projet de 6 fois 52 minutes, mais la chaîne a préféré un format plus court, plus tendu. Il a fallu revoir toute la structure et faire sauter l’intrigue parallèle avec mon cher flic Mendel et le trouble Strano afin de rentrer dans les clous.

Les supprimer de l’histoire m’a fendu le cœur. Je n’exclue d’ailleurs pas de rappeler Mendel dans un prochain roman.

9 anecdotes sur Tout pour plaire

3- Mendel, c’est Benoît Poelvoorde 

Enfin, dans ma tête, c’était lui, physiquement. Un Benoît Poelvorde sombre, torturé, terriblement attachant. J’ai supplié le producteur de l’appeler… et je pense vraiment que le rôle aurait été parfait pour lui… À condition qu’on ne sucre pas cette partie de l’intrigue. Je regrette vraiment qu’on ait enlevé Mendel de la série.

Amour fou - Jérémie Renier - Ingrid Desjours
Cette moustache…

4 – Un fou rire qui perdure

Travailler avec un co-scénariste, c’est partir dans des brainstormings de malade, surtout quand on écrit un thriller et qu’on imagine des intrigues bien tordues. On est sous tension, on rame… Et parfois les digues lâchent.

Ainsi, sur une scène somme toute assez éloignée du comique  où le personnage exprime des doutes sur sa paternité, il demande à sa femme s’il est bien le père de leur fille et dit « — C’est qui ? »

Eh bien, pour vous situer le niveau de fatigue, nous sommes partis, mon co-auteur et moi, sur un délire de type :

« — C’est qui ?
— C’est qui qui ?

— Mouahahaha c’est Kiki ! »

Ouais, ok, bon. Dit comme ça, c’est un peu complètement naze, je vous l’accorde. Mais qu’est-ce qu’on s’est marrés ! Deux gosses qui riaient comme des baleines dans un café… Les nerfs, sans doute. Il faut dire à notre décharge que l’écriture de cette série a été très éprouvante.

Résultat, en visionnant la série, dès que j’ai entendu la réplique « — C’est qui ? » Eh bien j’ai éclaté de rire !

Rassurez-moi… je ne suis pas la seule à rire pour des trucs débiles, hein ?

Finnegan Oldfield - Amour Fou - Arte
Pourquoi moi j’ai pas de moustache ?

5- Tout pour plaire a fait salon

Le lancement du roman s’est fait dans un salon de coiffure ! Quoi de plus logique, vu son titre ?

Les bouteilles étaient dans les bacs remplis de glaçons, et il y a eu beaucoup de coupes… de celles qui font mal aux cheveux !

6- La série est une interprétation du roman

Mon co-auteur et moi avions la volonté de raconter la même chose que dans le livre, mais différemment.

Déjà parce qu’il était hors de question que je passe encore trois ans à raconter la même histoire (ça faisait déjà trois ans que j’étais dessus et je n’en pouvais plus). Et puis parce que la narration audio-visuelle ne peut être la même que celle de l’écrit. On prend toujours le risque de décevoir en voulant trop coller à l’orignal.

En s’éloignant drastiquement, au moins on fait perdre ses repères au spectateur et on l’empêche de comparer le film avec son imaginaire (forcément plus intéressant).

La série que nous avons écrite est donc très éloignée du roman et c’était volontaire.

Jeremie Renier - Amour fou
Mais pourquoi cette moustache !?

Bon, après il y a eu d’autres passages sur le scénario, par d’autres que nous… et nous ne sommes pas forcément en accord avec certaines directions prises, mais c’est un autre débat.

7- On retombe en enfance

Dans la série, les trois quarts d’un épisode sont consacrés à la petite Déborah. Imaginer son enfance est ce que j’ai préféré faire !

Dans la version initiale imaginée par mon co-auteur et moi, nous la voyions se métamorphoser psychologiquement. Dans la version que vous allez voir, l’accent est moins porté sur l’aspect psychologique mais elle n’en est pas moins attachante.

8- Les prénoms des personnages ont été changés

Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien. Déjà que je ne suis pas fan du nouveau titre…

J’avoue m’interroger encore sur la nécessité de transformer Déborah en Rébecca, David en Romain, Laura en Émilie… 

Clotilde Hesme - Majda Abdelmalek - Amour fou - Arte
Non mais t’as vu cette moustache ?!

9-  Mon cher Watson

Dans le roman, apparaît un chaton nommé Watson. Un petit noir tout craquant auquel mes lecteurs et lectrices se sont tellement attaché·e·s qu’ils m’ont longtemps demandé de ses nouvelles et exprimé l’envie de le voir revenir dans un prochain opus !

Ce qui est drôle, c’est que je n’avais pas de chat noir à l’époque . Et puis Sirius est arrivé dans ma vie (il est partout sur mon Instagram si vous voulez le voir !)

Tout pour plaire - Ingrid Desjours
Mais pourquoi ces vibrisses ?

Pour aller plus loin…

Voilà, à quelques jours de la diffusion d’Amour fou je suis très partagée entre l’angoisse et le soulagement.

L’angoisse car je sais que beaucoup de choses ont été remaniées à la réalisation, et la série diffère beaucoup du roman.

Le soulagement de voir in fine mon histoire, mes personnages merveilleusement portés à l’écran par Clotilde Hesme, Jérémie Renier, Majda Abdelmalek et Finnegan Oldfield, même s’ils ont pas mal changé. Soulagement aussi que la diffusion apporte un point final à une expérience qui est loin d’avoir toujours été un champ de roses, ou alors avec beaucoup d’épines.

Il y a tellement de choses que j’aimerais vous dire sur les conditions d’écriture, sur mon ressenti profond par rapport à cette série. J’aimerais aussi vous raconter les écueils auxquels je me suis heurtée, peut-être pour vous éviter de faire les mêmes erreurs que moi

J’envisage de le faire via un live sur Instagram et Facebook.

Je pourrais aussi intégrer une sorte de F.A.Q. sur l’adaptation de son propre roman, le travail de scénariste… répondre à vos questions sur « L’aventure Amour Fou »

Qu’en dites-vous ?
Posez-moi vos toutes vos questions en commentaires, j’y répondrai lors du direct.

En tout cas, j’espère que vous allez regarder Amour fou : votre avis m’intéresse !

Je ferai le live après la diffusion.

D’ici là… écrivez bien !

Vous avez aimé cet article ?

Épinglez-le sur Pinterest

Amour fou

Laisser un commentaire

13 Commentaires
  • Loïc
    février 12, 2020

    Enfin on va pouvoir voir cette série 😅
    Je me souviens de stories sur Instagram quand ça n’allait pas fort pour cette adaptation et finalement heureux qu’il y ait une issue.

    Pour la moustache j’ai une piste : Ils ont essayé de surfer sur la vague nostalgie année 80 Magnum 🤷🏻‍♂️. Et puis c’est toujours bien d’avoir un moustachu dans un film, ça détourne l’attention 👨🏻.

    Visiblement mes commentaires précédents n’ont pas été publiés mais j’ai une connexion internet aléatoire j’espère 🤞🏻 que ça va passer cette fois.

    • Jeteuse d'encre
      février 13, 2020

      L’issue n’a pas été simple non plus… il y a eu beaucoup de douleur en amont… j’en parlerai dans le Live.

      (oui mais Magnum, c’est Magnum !)

  • Valérie
    février 12, 2020

    J’en ai l’eau à la bouche de retrouver même un peu tronquée ce livre, depuis le temps que j’attends. Effectivement, Watson n’est pas là, mais c’est parce que tu ne veux pas faire tourner les petits animaux, et les soumettre au stress. D’où ta grandeur d’âme que j’avais déjà repéré et ton talent.
    Le 20, je serai devant arte. Félicitations à toi Ingrid. Je suis fière de qui qui, 😉 Toi.

    • Jeteuse d'encre
      février 13, 2020

      C’est vrai que j’aurais eu du mal avec la présence d’un animal sur le tournage…

  • annie laplace
    février 12, 2020

    Encore une fois chapeau bas! J’ai bien senti ce grand plaisir Luchonnesque dans vos petits messages, normal d’être fière de ce que l’on a fait quand on l’a bien fait. Pour ma part j’ai un problème je n’ai pas lu le livre, c’est mal je sais ; alors je vais regarder la série avant de lire le livre. Je fais toujours le contraire, parfois d’ailleurs je suis déçue…..à suivre. Petite curiosité, on en parle depuis un sacré bout de temps de cette série ( çà fait un bout de temps que je me dis qu’i faut que je me procure “tout pour plaire”), c’est toujours aussi long de tels projets ? Remarque numéro 1, je préfère le titre du livre au titre de la série, mais c’est vraiment pas çà l’important.

    • Jeteuse d'encre
      février 13, 2020

      Les deux sont très différents, donc l’ordre importe peu 🙂 Je note vos questions pour le live, merci !

  • Marie
    février 12, 2020

    1. J’ai fondu
    2. Moi aussi le kiki ça peut me faire déjanter en période intense

    Merci Ingrid pour ce petit apéro au grand jour ! C’est noté pour moi, ne disposant pas de TV ce sera sur Molotov ou en replay sur l’appli Arte, mais j’ai hâte de voir !

    Je pense que les questions viendront après la première diffusion, là pour le moment ça croustille et on trépigne 🙂

    Merci, merci et vraiment Bravo !!

    • Jeteuse d'encre
      février 13, 2020

      je les attends de pied ferme (les questions) !

  • Virginie
    février 14, 2020

    Grosse déception pour ma part, je parle me concernant hein 😉
    J’étais persuadée de l’avoir lu celui-ci mais après recherche dans ma liseuse et mon compte fnac, je me suis rendue compte que j’étais passée à côté, pfff malheur à moi!
    Du coup j’hésite à dévorer le livre en 1er et voir la série après.
    Sacré dilemme car d’habitude mes expériences livres-séries ont toujours été décevantes, je mets trop d’éléments imaginaires dans mes lectures et forcément je ne les retrouve pas dans l’adaptation mais là une chose change car vous êtes au commande des deux. Donc j’aime à penser que ce sera différent.
    Au secours Ingrid, dois-je appuyer sur le bouton acheter de ma Kobo ou appuyer sur lecture dès à présent?

    • Jeteuse d'encre
      février 15, 2020

      Alors là vous me posez une colle !
      Les deux sont très différents mais j’aurais tendance à vous dire de lire Tout pour plaire en premier… et d’enregistrer Amour fou 😉

  • Ichwill
    février 15, 2020

    Bonjour,
    heureusement que grace à cet article je sais que la série va être différente du roman (que je suis en train de lire ! Pourtant il est dans ma PAL depuis……? Des lustres !!! Honte !!!!)
    J’adore ce que je lis, vraiment. J’aime cette ambiance, ce suspens. Les personnages.

    Et là, à la lecture de l’article, j’avoue une appréhension à propos de ce que je vais voir…
    Et, au visionnage de la vidéo, grosse déception en découvrant les personnages :

    Je m’explique : c’est vraiment très personnel. ça n’engage que moi, mon avis (humble) de lectrice qui s’est fait son film dans sa tête. [ C’est vrai ça : C’EST QUOI CETTE MOUSTACHE ??????? ]
    Je ne les ai pas imaginés ainsi. Ils sont à mille lieues des hommes et femmes que j’ai pu idéaliser dans ma tête. Je trouve que les acteurs ne sont aussi “beaux” que ce que la lecture laisserait attendre. (Je ne dis pas qu’ils ne sont pas beaux, juste qu’ils ne collent pas, à mon avis, aux perso du roman)

    Après, j’avoue aussi : j’ai pas la tv donc il va falloir que je ruse pour trouver un replay quelque part pour visionner cette série (je ne suis pas très tv en général et pas très au courant de l’actualité télévisuelle en particulier)

    Ce qui rassure mon imagination perturbée, c’est que cette adaptation, vous l’avez signée, donc comme j’aime vos romans, votre écriture, vos personnages, je me doute que la qualité sera au rdv.

    Mes questions…. Heuuuuuuuu….
    Je ne suis pas très prolixe en ce moment (le coeur, toujours le coeur, qui fait des siennes et m’a envoyé à l’hôpital) et je n’ai rien qui me vient là, tout de suite maintenant…
    Peut-être après visionnage et/ou fin de lecture des idées germeront et je reviendrai alors les déposer ici 🙂
    à bientôt

  • annie laplace
    février 21, 2020

    Hier soir, soirée Arte. J’avais écouté Sonia Devillers présenter “Amour fou” sur France Inter. Une chose est sure Ingrid Desjours c’est Ingrid Desjours ! Bravo pour ce scénario. Je n’ai pas trop de temps ce matin pour développer mais l’intrigue est bien ficelée, vraiment. J’ai trouvé l’ambiance musicale parfaitement adaptée au scénario, çà collait 5 sur 5 et c’était de plus fort agréable à l’écoute. Quant à votre personnage masculin, vous rêviez de Benoit Poelvoorde ,si j’ai bien compris , Jérémie Renier c’est pas mal non plus ! Mais franchement la moustache, toujours impeccable même après plusieurs mois d’ HP, je doute. Moi je lui aurais laissé une barbe courte et bien soignée par moment et plus négligée à d’autres….comme sa coiffure d’ailleurs! Merci encore, et vous savez quoi, je vais lire”Tout pour plaire” au plus vite çà m’intrigue! Bonne journée à bicyclette

  • Véronique
    février 25, 2020

    Bonjour Ingrid,

    J’ai lu “tout pour plaire” à sa sortie il y a quelques années déjà. Hier soir, je me suis retrouvée sur Arte TV en quête d’un programme de qualité… C’est ainsi que j’ai découvert et adoré cette mini série. Hormis le fait que je me faisais une autre idée du physique des personnages, j’ai été littéralement happée par l’intrigue et j’avais vraiment hâte de connaitre la fin ! D’habitude je suis plutôt du genre à éteindre la télé et à me plonger dans un bouquin… Mais là, pas du tout ! J’étais partie pour regarder un épisode et me garder les deux autres pour le lendemain, mais je me suis laissé piéger par l’histoire et le suspense. Seul bémol, j’ai été quelque peu déçue par la fin. Mais globalement, j’ai passé un très bon moment et je vous en remercie !
    C’est aussi grâce à cette série que j’ai pris connaissance de l’existence de votre blog. J’y reviendrai sans doute car je m’essaie aussi à l’écriture depuis de nombreuses années et je suis curieuse de lire vos conseils…

Précédent
« The good place » – La goutte, la vague et l’océan
Amour fou